Huye, le 31 juillet 2019. Huit élèves et écoliers, issus des familles démunies de la communauté des réfugiés burundais sont inscrits dans le programme d’aide scolaire.

Ce programme est une oeuvre charitable d’un groupe de la diaspora burundaise à Texas aux USA. Il est piloté et mis en execution par l’ONG Forum pour la Mémoire Vigilante, FMV en sigle.

 

A la veille du début du 3ème trimestre, l’équipe du FMV a effectué une mission de suivi-évaluation.

Les bénéficiaires saluent cette initiative. “Je suis en tout cas reconnaissante. Ce scholarship est d’une importance capitale pour determiner mon avenir. Il est aussi crucial pour ma famille et mon pays. Je remercie aussi le seigneur car j’ai été choisie parmi tant d’autres nécessiteux” a indiqué mademoiselle Irakoze Adidja qui a décrochée la première place en 5ème secondaire (avant dernière année). Elle fait la section  Hospitalité et Tourisme.

L’équipe du Forum pour la Mémoire Vigilante a encouragé ces élèves et écoliers, qui doivent réussir en classe pour continuer à recevoir les frais scolaires.

“La moyenne des notes qu’ils ont eues est légèrement supérieure à 50%, ce qui fait qu’ils doivent concentrer plus d’efforts pour ce 3è trimestre et nous espérons qu’ils vont réussir” a tenu à souligner Mr Ferdinand Ndayiragiyje, représentant légal du FMV, tout en indiquant que celui qui ne va pas réussir va être remplacé par un autre nécessiteux de la place. “C’est comme un test, si la première  équipe réussisse bien, sans doute que cela va stimuler même d’autres bienfaiteurs à aider” a-t-il martelé.

M.Ndayiragije remercie aussi la Radio Voix d’Amérique, VOA, qui a fait entendre le cri de ces enfants en janvier dernier.

“Nous reconnaissons le travail de la VOA qui est devenue la voix de ces sans voix. Les burundais de Texas ont été touchés par le cri de leurs compatriotes réfugiés de Huye au Rwanda via la VOA et du coup ils ont choisi notre organisation comme partenaire dans l’exécution de ce projet éducation” a-t-il dit.

Coté parents, les remerciements sont innombrables.

“ Nous ne savions pas à quel saint se vouer. Mais hélas, un ange nous est apparu et nos enfants ont regagné l’école. Ce programme est venu à point nommé pour nous consoler en fait. Quand les problèmes de manque des frais scolaires s’ajoutent à la situation de réfugié, c’est du drame au drame”, a laissé entendre le responsable choisi des parents de ces élèves et écoliers.

Tout remerciant leurs bienfaiteurs, ils demandant que la liste des bénéficiaires soit revue à la hausse si c’est possible.

Ils n’oublient pas de citer aussi la Radio Voix d’Amérique qui a fait passer leur appel pressant. “Pour la VOA, nous disons merci car nos cris ont pu être entendus jusque même à Texas aux USA ” ajoutent ces parents.

Parmi ces parents, il y a une famille rwandaise qui a accueilli un des élèves soutenus par ce projet. “J’ai répondu favorablement à la demande d’une fille de 16 ans, réfugiée, qui s’est confiée à moi. Elle est devenue la 3è car j’ai déjà mes deux enfants” témoigne une femme rwandaise du district de Huye au sud du Rwanda. 

Elle demande à ses compatriotes d’avoir aussi un esprit de compassion. “Nous aussi, nous avons été accueillis et pris en charge au Burundi ou ailleurs au cours du génocide commis contre les tutsi. Et donc nous avons le devoir de compassion et de rembourser cette sorte de dette en accueillant ceux qui nous demandent refuge ou abri” ajoute-t-elle, les larmes aux yeux.

Le comité des réfugiés burundais à Huye a salué cette âme charitable qui paie la scolarité de huit enfants. “Nous avions lancé un cri d’alarme et nous sommes fiers qu’il a été entendu par la communauté des burundais de Texas. Nous les remercions à travers le FMV. C’est encourageant d’entendre qu’il y a encore des gens qui se privent de leur  petit déjeuner pour que ces enfants puissent suivre leurs études” a déclaré Vincent Nzisabira, président du comité des réfugiés burundais à Huye.

Ces burundais lancent un appel à d’autres diasporas qui le peuvent de se souvenir de leurs compatriotes réfugiés surtout sur le volet éducation car, disent-ils, “nous avons encore du pain sur la planche et les besoins sont nombreux”.

Le Rwanda héberge plus de 71 000 réfugiés burundais et plus de 60% sont en âge de scolarité. Au sud du pays que compte le district de Huye, près de 1000 burundais y sont installés.

2 thoughts on “Descente sur terrain de l’équipe du FMV pour l’evaluation à mi-parcours du volet éducation”

  1. C’est une très bonne initiative.Car si on veut réellement resister à ceux qui veulent déraciner un peuple on éduque ses enfants,futurs bâtisseurs.

  2. Je réitère mes remerciements les plus vifs à l’association des burundais du Texas pour ce geste humanitaire mais aussi pour leur patriotisme.
    Qu’elle aille de l’avant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *